Pourquoi utiliser du savon noir et de l’eau de javel en jardinage ?

Beaucoup de jardiniers utilisent du savon noir ou de l’eau de javel et des particuliers sont aussi conscients de leur importance. Découvrons plus de détails quant à leur utilisation en jardinage : intérêt, mode d’utilisation, etc.

L’utilisation de savon noir en jardinage

Le savon noir est un produit 100% naturel, fabriqué à base d’huile végétale. Sa couleur peut tendre au brun en fonction de l’huile avec laquelle il a été conçu. Le plus souvent, les fabricants utilisent l’Olive ou le lin pour la conception de ce savon qui s’avère particulièrement utile dans le jardin. Comme il s’agit d’un savon, il a des propriétés nettoyantes extraordinaires. Sur le commerce, il peut être proposé sous deux formats : pâte ou liquide. Vous pouvez par exemple vous en servir pour nettoyer les allées de votre jardin, et ce, quel que soit le matériau de celles-ci (briques, carrelage, pierre, etc.). Il suffit de pulvériser du savon noir liquide dessus et de brosser pour les faire briller. Le rinçage n’est pas nécessaire. Notez que cette solution peut enlever la poussière, les tâches et les graisses même les plus persistantes. Pour nettoyer les outils de jardin, il vous faut utiliser le format pâte, le rinçage est cette fois-ci nécessaire, tout comme le séchage. Pour sécher les outils préalablement nettoyés, utilisez du papier journal. Les mobiliers du jardin, surtout ceux en bois ou en teck, peuvent aussi être nettoyés avec le savon noir en pâte. Le rinçage est requis, par contre inutile de sécher puisqu’il s’agit de mobiliers extérieurs (ils sèchent donc plus vite).
Outre les propriétés nettoyantes et détachantes, le savon noir peut aussi servir comme insecticide et de traitement curatif contre certaines maladies du jardin. Le format liquide est plus pratique pour se débarrasser des insectes envahissants comme les pucerons, les mouches blanches ou les araignées rouges. Il convient de le diluer dans de l’eau tiède (50 grammes pour un litre d’eau). Lorsque la solution refroidie, il faut asperger les plantes et fleurs envahies par les insectes, une action à refaire durant trois jours successifs. Un conseil, le traitement doit être réalisé le matin ou le soir lorsque le soleil n’est pas au rendez-vous. Ne le faites pas non plus lorsqu’il pleut. Il faut se débarrasser des feuillages trop atteints en les brûlant.
Le savon noir peut aussi servir de mouillant : un agent qui favorise l’efficacité de certaines solutions pulvérisées sur les plantes. Oubliez les mouillants sur le commerce et privilégiez le savon noir qui semble plus pratique et moins cher. Il suffit d’en mettre dans votre pulvérisateur pour le mélanger avec la solution (bouillie bordelaise, purin d’orties, etc.).

L’utilisation d’eau de javel en jardinage

Si vous utilisez souvent de l’eau de Javel à la maison, notez qu’il peut aussi faire des miracles dans votre jardin. Ce produit est un excellent antifongique, voilà une bonne raison de profiter de ces bienfaits en jardinage. Comment utiliser l’eau de javel ? Privilégiez l’eau de javel préalablement diluée que vous pourrez tout de suite utiliser. Vérifiez que le produit choisi contienne 2.6% de chlore actif : c’est essentiel. Utilisez cette eau donc pour traiter les différentes maladies cryptogamiques pouvant affecter votre jardin. L’eau de javel est un remède excellent pour venir à bout de l’oïdium et la verticilliose, deux maladies cryptogamiques particulièrement répandues. Pour traiter l’oïdium avec ce produit, il convient de diluer 25ml du produit dans 2 litres d’eau. Utilisez un bon matériel pour pouvoir pulvériser le sol mais aussi tout le feuillage atteint par la maladie.
Cette solution peut être utilisée à titre préventif également, vous pouvez y recourir dès que l’hiver pointe son nez. Pour ce faire, il faut pulvériser le sol avec la solution préalablement préparée. Contre la verticilliose, il faut pulvériser le pied de la plante avec l’eau de javel dilué dans de l’eau (même quantité que la solution utilisée pour traiter l’oïdium. Elle peut éliminer, entre autres, le ver du poireau dans votre potager. Un bouchon d’eau de Javel pour un litre d’eau suffit pour éliminer ce ver blanc attiré particulièrement par le poireau : le traitement doit être réalisé juste avant de procéder au repiquage, il faut tremper toutes parties dans l’eau contenant de le produit (les racines aussi).
Vous avez besoin de désinfecter un bac ou un pot de fleurs ? Faites de l’eau de Javel votre allié. Cette astuce est utile si vous voulez utiliser ces récipients pour de nouvelles cultures. Nettoyez les pots de fleurs à l’intérieur comme à l’extérieur avec de l’eau de javel diluée. N’oubliez surtout pas de rincer abondamment. Servez-vous en également pour la désinfection de tous vos récipients, vos poubelles et vos outillages de jardin. Lorsque vous constatez de la moisissure de couleur noire sur les joints de silicone de la serre, aspergez tout de suite l’eau de javel pure dessus. Toujours rincer après pulvérisation du produit. Par ailleurs, cette solution est efficace pour la désinfection de vos divers outils de coupe, vos étagères et cagettes de semis. Elle peut parfaitement remplacer l’alcool 90°C. Il suffit d’utiliser une éponge imbibée du produit et de rincer après quelques minutes d’application.
Vous êtes soucieux de l’environnement? Notez que l’utilisation de l’eau de javel a peu d’impact sur l’environnement sachant que le chlore s’élimine rapidement par évaporation. Prenez cependant des mesures particulières lorsque vous utilisez ce produit. En effet, il peut affecter la peau et les yeux en les brûlant. Placez l’eau de javel hors portée de vos enfants et vos animaux domestiques (chien, chat, etc.). Avant toute manipulation, munissez-vous de gants. Faites attention à ne pas avaler ce produit et pensez à rincer vos yeux ou votre peau si ceux-ci ont été pulvérisé par inadvertance.